Réseaux Communautaires : pourquoi des réseaux créés, gérés et utilisés par les communautés locales et quels sont les défis?

De nos jours accéder à Internet est une nécessité et un est un droit fondamental reconnu par le conseil des droits de l’homme de l’ONU. La pandémie du Covid-19 nous a prouvé combien Internet était important tant pour continuer les activités (E-learning, Télémédecine, etc.), étudier, s’informer et aussi se divertir. La COVID-19 a permis de mettre un coup de projecteur sur la grande fracture entre les personnes connectées et ceux qui ne le sont pas. Malheureusement plusieurs zones dans le monde et particulièrement le Togo, restent non desservies ou mal desservies. Les raisons sont diverses et l’une est le fait que ces zones soient enclavées ou économiquement non viables pour les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI).

Qu’est-ce qu’un réseau communautaire?
Un réseau communautaire est un réseau informatique sans fil partagé autonome créé, géré et utilisé par les communautés locales. Les réseaux communautaires sont donc une solution durable, abordable et contrôlée démocratiquement pour résoudre le problème d’accès à internet.

Qui peut mettre en place un Réseau Communautaire ?
N’importe qui avec la volonté, les compétences techniques peut promouvoir, faire un don ou mettre en place lui-même un réseau communautaire.

  • Une Association
  • Un Citoyen
  • Une Entreprise Sociale / Opérateurs Locaux…

Quelles sont les étapes pour mettre en place un Réseau Communautaire?
Avant de mettre en place un réseau communautaire il faut :

  1. Mener une étude de faisabilité 
    L’étude de Faisabilité répond à plusieurs questions comme : Quelles sont les infrastructures physiques disponibles, Quelles sont les infrastructures techniques déjà utilisées? Quelle est la source d’énergie la plus proche et où se trouve -t – elle, est-elle pérenne? Quelle est la source la plus proche de connexion Internet, la plus abordable, la plus économique (rapport qualité – prix )?
    Cette étape nécessite que vous alliez sur le site d’implantation afin d’avoir les bonnes informations ou d’apprécier soi-même les informations fournis par les bénéficiaires. Cette étape permet aussi d’apprécier l’état du trajet et prendre la position GPS des lieux choisis pour les installations futures.

  2. Calculer un budget de liaison
    Cette étape vient après la validation de l’étude de faisabilité, elle pour objectif d’assurer que vous faites un bon choix d’équipement, ce qui se traduira par un bon fonctionnement de la liaison que vous allez installer. Choix du transmetteur, des câbles, des Antennes, du récepteur, en tenant compte des pertes. il ne faut pas oublier de prendre en compte le choix des équipements de protection (contre les baisses de tensions, la foudre…).
  3. Estimer les coûts 
    Ensuite une liste est dressée afin de faire le Budget Matériel de mise en oeuvre proprement dit. Ne pas oublier d’y inclure les outils (cas d’un GPS), le Transport, les coûts d’acquisition des licences et permissions d’installation ( dépend de votre pays et de la législation — autorisation d’exploitation IEEE 802.11), Autorisation d’occupation du sol/toit ( pour le Mat ou l’Antenne). Il faut toujours miser sur l’approvisionnement local afin de minimiser les coûts.
  4. Proposition de plan de mise en œuvre
    Vous devez tenir compte des conditions météorologiques lors de cette étapes: pendant les saisons «pluvieuses» et les périodes de foudre fréquentes, l’installation d’équipements extérieurs dans les tours doit être évitée. Mettre en place un plan pour s’assurer de la qualité du réseau. Former les bénéficiaires pour le maintien.

Les Défis
Les défis sont nombreux :
Trouver des personnes passionnées partageant les mêmes idées pour ouvrir leur réseau et leur bande passante à tout le monde.
L’accès aux équipements : le coût des infrastructures restent encore un investissement coûteux pour la communauté.
Energie (Electricité)


Perspectives & Conclusion :
A travers les actions d’ISOC Togo, nous espérons rassembler un groupe de passionnés de réseaux communautaires pour créer un noyaux ( des Évangélistes ) de Teachers et de Doers.
Trouver des partenariats et du financement pour la mise en place des Réseaux communautaires comme dans d’autres pays d’Afrique.
Enfin faire la plaidoirie auprès des autorités administratives pour la mise en place de politiques favorisant l’essor des réseaux communautaires comme l’indique la déclaration de l’union Africaine adopté en Octobre 2019 invitant les Etats Membres à « Promouvoir l’élaboration de programmes et les projets pilotes permettant l’accès aux infrastructures et services de base dans les zones rurales et enclavées, notamment les réseaux communautaires, »

An Internet Society training workshop for operators of community networks in Nairobi, Kenya on 22 May 2017.


Liens utiles et ressources :
https://www.internetsociety.org/tutorials/wireless-community-networks : Documentation de Internet Society sur les Réseaux Communautaires

https://communitynetworks.group/ : Il s’agit d’une communauté pour toute personne intéressée par les réseaux communautaires.

https://dw.com/en/world-in-progress-bringing-the-internet-to-rural-zimbabwe/av-46102137 : World in Progress: Bringing the internet to rural Zimbabwe

https://au.int/sites/default/files/documents/36380-doc-communication_on_rural_access_cowi.pdf : Unlocking rural and remote areas’ access to basic economic infrastructure and services 

Image de couverture : Internet Society/Nyani

Kokou Elolo AMEGAYIBO
Membre d’ISOC TOGO

Related Posts

Les Réseaux Communautaires : A la découverte du programme de formation d’ISOC

L’internet de nos jours connait une fulgurante expansion. Plusieurs pays ont accès mais beaucoup n’yRead More

MANRS – Promouvoir ses actions au niveau local

Initiative des Opérateurs de réseaux, le MANRS (Mutally Agreed Norms for Routing Security ou NormesRead More

Internet et Sécurité des données à caractère personnel, quelles solutions pour l’Afrique ?

A l’heure où le monde est confronté à des défis de taille liés au COVID-19,Read More